Biogarphie

Salif Sanou, dit Lasso, est né dans une famille griotte établie dans un village boaba nommé Konkuy-Boho, dans la province de la kossi au nord-ouest du Burkina Faso. Étant griot de père en fils depuis plusieurs générations, il grandit dans un univers où la musique et la parole sont au cœur de la vie. C’est ainsi qu’il a découvert très tôt ses talents pour plusieurs instruments traditionnels et pour le chant. D’abord initié à la percussion avec le balafon, les doum-doums, le tam-tam à serres, le tamani, le bara et le djembé, il poursuit sa découverte de talents avec le kambélé n’goni en 1999. C’est à partir de là que Salif a été surnommé Lasso, celui-ci devient son nom d’artiste. En 2004, Lasso se découvre une passion et une habileté incroyable pour la flûte peule (flûte mandingue ou encore flûte à parler), avec son cousin et maître Dramane Dembélé. Il devient rapidement l’un des flutistes les plus doués et certains de ses amis l’appellent même  »Las flûte ».

Après avoir joué pendant plusieurs années avec des artistes de renom au Burkina Faso, Lasso arrive au Québec en 2009. Il s’est produit dans plusieurs événements dont l’ouverture des Jeux Olympiques à Nanaimo (Vancouver), le Festival de la Musique de Québec, la soirée bénéfice jeunes musiciens du monde et la Fête nationale du Québec. Il a aussi participé à des animations théâtrales de rue et à des spectacles dans des petites salles, bars et cafés en plus de se produire avec la troupe de théâtre Motus pour la pièce de renommée internationale  »Baboab ». Il a par ailleurs accompagné plusieurs artistes dans divers festivals dont le Festival International Nuits d’Afrique, le Festival International de Jazz de Montréal et les Francofolies. En tant qu’auteur-compositeur-interprète, il forme en novembre 2009 son propre groupe nommé Lasso & SINI-KAN (la voix de demain). Cette formation est composée d’un métissage de plusieurs instruments tradionnels (balafon, flûte peule, kambélé n’goni, tamani, percussions) et modernes (vibraphone, batterie, guitare, basse). Ensemble, ils créent l’harmonie entre la musique traditionnelle mandingue et plusieurs autres styles musicaux (jazz, blues, rock, reggae), afin de faire naître leur propre genre musical: Fusion Reggae Afro Mandingue Métissé (F.R.A.M.M.).

Le groupe s’est produit de nombreuses fois au Balattou (Montréal), aux Bobards (Montréal), à la Ninkasi du faubourg (Québec), au Fou Bar (Québec), à l’Agitée (Québec), au Mouton Noir (Baie-St-Paul), au Nord-Ouest (Trois-Rivières) à l’Université Laval (Québec), aux Journées québécoises de la Solidarité internationale (cégep de Victoriaville) ainsi qu’à plusieurs fêtes africaines de villages. Lasso & Sini-Kan a participé à plusieurs festivals parmi lesquels: l’Afrique en Fête (Québec), le festival Journées d’Afrique (Trois-Pistoles), le Festival International Nuits d’Afrique et les fêtes nationales du Canada et du Québec (Ottawa, Québec et Montréal), le festival Mondo Karnaval (Québec), la Semaine Interculturelle de Lévis Lauzon (Québec) La Fête Africaine à Inverness.

Lasso & SINI-KAN est une formation musicale remplie de surprises et de découvertes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s